• Grenade et pistaches

       Je partais pour un "daily painting", mais l'intensité de la concentration exigée par les détails me poussant à faire de nombreuses pauses, et suprise par un coucher du soleil prématuré (comment ça c'est l'automne ?), j'ai eu besoin de plusieurs petites séances de peinture sur 2 jours pour arriver au bout de ce petit tableau.

    Grenade et pistaches

    Grenade et pistaches, huile sur panneau.

    « La reprise de la peinture...Un flacon de tabasco »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Novembre 2014 à 17:01

    Je vais être franche avec vous : votre tableau , il coûte combien XD 

    j'adore ce genre de dessin ; malgré que je n'ai pas votre talent.

    c'est bête , n'est pas ? de vouloir dessiner quelques choses que l'on arrive pas a faire .....

    je vous félicite encore et encore pour votre travail magnifique .

    et ne soyez pas étonnez par mon pseudo et mon avatar : malgré ma passion pour les mangas , je resterais a jamais une petite fille qui adore tous style de dessin !

    sur ce , je vous dit a bientôt , et je vous invite a visiter le monde merveilleux de mon blog et de celui de "ciel phamtomhive" ♥

    par :♥kawaii-drawing♥

    2
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 10:28

    Hé oui, c'est bien l'automne ! :D  On dira que c'est un double-day painting :D  

    3
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 10:48

    Ha, heureusement que tu es là pour trouver une formulation !

    Je suis sur un triple-day painting, là, voire pire...

    Ni flammand, ni daily, mais qu'est ce que ça pourrait bien être ?

    4
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 18:13

    Heu ....  Une autre 'tite peinture ?  he

    5
    Vendredi 14 Novembre 2014 à 17:53

    A part le fait que j'aurai mis un peu plus de contraste sur les parties ombragées et dans le haut le col avec les sépales pour donner un peu de volume je ne vois pas ce que tu peux lui reprocher à ta grenade ? ou plutôt si tu as oubliée de lui mettre la cuillère :D @+

    6
    Vendredi 14 Novembre 2014 à 19:33

    Merci Claude, je suis d'accord avec ce que tu dis à propos des contrastes, le "mouchetage rouge" du fruit m'a détournée du travail des valeurs, ce qui est une erreur. Ca plus les bords non fondus et hop, on perd le volume. Mais je suis là pour apprendre ;-)

    Héhé la cuillère :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :